Une aide du conseil général aux commerçants de Fontenay-aux-Roses

Je vous en parlais tout à l’heure sur mon « facebook » : lors de la commission permanente du Conseil général des Hauts-de-Seine, j’ai voté une subvention en faveur de l’Association du Marché de Fontenay-aux-Roses dans le cadre de l’aide départementale aux projets d’animation des associations de commerçants par le dispositif Procoms 92.
Le samedi 1er octobre 2011, l’association organise une journée festive à l’occasion de la réouverture du marché de Fontenay-aux-Roses. Cette aide s’élève à 5 000 euros sur un budget prévisionnel estimé à 16 000 euros.
Certains d’entre vous m’ont immédiatement fait part de leur volonté d’aider ou de faire aider les commerçants de leur commune, ce qui est une belle réaction de solidarité ! C’est tout à fait possible, dans le cadre fixé par ce dispositif. N’hésitez donc pas à me mettre en contact avec eux. Bien entendu, je rappelle, car j’y suis très attaché, que chaque euro du conseil général investi pour une aide, quelle qu’elle soit, a pour obligation d’être un euro efficace. Les services départementaux étudient donc très attentivement la viabilité des projets qui nous sont soumis.

Concernant le Plessis-Robinson, des subventions lui étaient attribuées dans le cadre de quatre actions liées au comité local de sécurité et de prévention de la délinquance :
1. pour la sensibilisation des enfants au respect humain et animal (projet à destination des classes de 6ème du collège Nicolas Ledoux) : 600 euros
2. pour l’encadrement du foot en salle (porté par la structure municipale « Le Hublot » – coût de l’encadrement par un animateur et achat de matériels) : 5 890 euros
3. pour la sécurité routière par des actions de prévention à destination des enfants (film et kit pédagogique) : 5 000 euros
4. pour le poste de coordonnateur CLS-CLSPD : subvention pour l’aide au financement de ce poste : 5 895 euros
Total de la subvention départementale : 17 385 euros

Une subvention de 40 000 euros a aussi été versée à la commune du Plessis-Robinson pour ses actions de prévention en 2011, plus précisément à destination de l’espace d’accueil et d’insertion « Le Hublot ».

J’ai aussi voté pour la commune de Clamart quatre subventions de fonctionnement pour les actions suivantes :
1. l’amélioration de la prise en charge des personnes victimes de traumatismes : 3 000 euros
2. l’accueil des jeunes 16-25 ans en soirée : 6 000 euros
3. l’atelier du club des parents : 7 500 euros
4. la création d’un dispositif de prise en charge d’auteurs de violences conjugales et familiales : 2 000 euros

A noter : une subvention de fonctionnement de 59 130 euros est allouée à l’association Théâtre à Châtillon pour l’année 2011.

Mots-cle: , , , , ,

A votre avis