Pourquoi ce blog ?

Si vous habitez au Plessis-Robinson ou dans les villes aux alentours et que nous nous sommes déjà croisés, vous savez sans doute que je suis avant tout un homme politique de terrain. Rien ne peut remplacer le contact direct, la chaleur d’une poignée de main ou d’une discussion animée sur un marché. J’aime être au contact de ceux que je représente, c’est ancré en moi.

Cela ne m’a pas empêché depuis novembre 2005 d’animer ce journal de bord avec le plus de constance possible . Bien que sceptique au départ sur les qualités propres à la rencontre virtuelle, j’ai vite compris qu’un blog était plus qu’un simple outil de communication lorsque j’ai commencé à avoir mes premiers échanges avec les Internautes. Le temps est précieux et passe toujours trop vite à mon goût, mais j’aime me poser régulièrement quelques minutes devant mon ordinateur pour partager mon avis avec ceux qui me suivent.

Après plusieurs années de bons et loyaux services, j’ai souhaité profiter de l’été pour redonner à mon blog quelques couleurs . C’est important de se renouveler, de se remettre en question, je le fais en tant qu’élu, il fallait bien que je le fasse en tant que bloggeur !

Sur le fond, rien ne change, je continuerai à vous faire part de mes idées, de mes coups de cœur et de mes coups de gueule. Je compte sur vous pour me faire partager les vôtres.

A très vite !

Philippe Pemezec

Quelques mots sur moi

Je suis né en 1955 à Granville et père de quatre enfants. Je suis le maire du Plessis-Robinson, commune du sud des Hauts-de-Seine et j’étais jusqu’en mars 2015 vice-président du Conseil général de ce même département, en charge du développement durable, de l’égalité des chances et de l’aménagement du territoire.

Quelques dates importantes de mon parcours

1989 : élu maire du Plessis-Robinson. J’ai mis fin à 43 ans de règne communiste sur cette ville du sud des Hauts-de-Seine, réputée imprenable.

1992 : élu au Conseil général sur le canton du Plessis-Robinson et du haut Clamart (les cités de la plaine) avec 60 % des voix.

1995 : membre de la cellule présidentielle de Jacques Chirac, et du groupe d’experts de la politique de la ville.

1995 : réélu maire du Plessis dès le premier tour avec 62,5 % des voix, en battant Marie-Georges BUFFET, ancienne ministre de la jeunesse et des sports du gouvernement Jospin.

1997 : candidat aux législatives dans la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine. J’ai réalisé 17,8 % au premier tour, moins de 6 points derrière le député UDF sortant. Sans ambiguïté, je me suis désisté en sa faveur assurant ainsi sa victoire au second tour.

1998 : réélu au Conseil général (57,1% des voix), je deviens vice-président chargé de l’habitat et du cadre de vie.

1999 : rejoint le RPF de Charles PASQUA. La liste RPF aux européennes, avec 29% des voix, fait son meilleur score national au Plessis Robinson.

2001 : réélu maire, avec 68 % des voix au premier tour.

2002 : je suis élu député de la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine avec 53,63 % des suffrages contre Francine BAVAY,vice-présidente du conseil régional d’Ile-de-France et porte-parole des Verts. Membre de la Commission des affaires économiques, du territoire et de l’environnement. Rapporteur pour avis du budget de Jean-Louis Borloo, ministre à la ville et à la rénovation urbaine.

2003 et 2004 : Rapporteur du projet de loi Rénovation urbaine de J.L Borloo.

2005 : nommé Président de la commission « Logement de l’UMP » par Nicolas Sarkozy. Rapporteur pour avis au nom de la Commission des affaires économiques, de l’environnement et du territoire de l’Assemblée nationale du budget Ville et Logement.

2008 : réélu au Conseil général (55,44% des voix au premier tour), je deviens vice-président en charge de la sécurité et de la prévention.

Réélu maire pour la 4ème fois avec 68,5% des voix au premier tour.

2011 : réélu conseiller général du Plessis-Robinson et Clamart (57,48% des suffrages), je deviens vice-président en charge du développement durable, de l’égalité des chances et de l’aménagement du territoire, fonctions que j’exerce jusqu’en mars 2015.

2014: réélu maire pour la 5ème fois avec 77% des voix au premier tour.

A votre avis