Un forum sous le signe du développement durable

Les Robinsonnais sont nombreux ce matin à participer au forum des associations de notre Ville au cours duquel nous avons souhaité, mon équipe et moi-même, valoriser l’engagement durable.

Au Plessis-Robinson, parler développement durable n’est pas céder à une mode consistant à mettre à toutes les sauces, un label dont, à force d’user et d’abuser, on ne comprend plus trop la signification. Certains lobbies, mouvements divers, qu’ils soient politiques ou non, sont doués dans l’art d’accommoder ce concept, qui sert même parfois de paravent à leurs propres reniements.

Le sens concret du développement durable, c’est notre volonté d’agir dans nos actions municipales dans le respect des trois dimensions de la notion de développement durable, qui ne se réduit pas à l’écologie : l’environnement bien sûr, mais aussi l’économique et le social.

En cela, vous le savez, cet engagement ne date pas d’hier. Une bonne et rigoureuse gestion financière ne nous a jamais empêché de mener à bien nos grands projets en matière d’urbanisme et d’architecture, toujours en plaçant l’homme au cœur de notre réflexion. Et si nous vivons aujourd’hui dans une ville fleurie avec près d’un tiers de notre territoire composé d’espaces verts, dans un cadre de vie agréable et sûr, c’est bien parce que la place de la nature y a toujours été privilégiée.

Nous avons aussi l’ambition de nous appuyer sur toutes les forces vives de la ville pour que chacune d’elles apporte sa pierre à l’édifice de cohésion sociale que nous construisons au fil des ans.

Ce forum des associations, nous avons donc voulu qu’il marque le point de départ d’une réflexion qui va se poursuivre ces prochains mois et au cours de laquelle l’ensemble des Robinsonnais sera associé. L’idée est simple : nous allons réfléchir à la manière dont nous allons façonner ensemble le visage du Plessis-Robinson pour les années futures, en axant notre réflexion autour des piliers du développement durable.

Quoi de plus juste de débuter ce travail sur l’engagement durable et responsable avec ceux qui donnent leur temps et leur énergie aux autres, sans rien attendre en retour ?!

Mais en matière de développement durable, comme en d’autres d’ailleurs, l’engagement est plus que jamais l’affaire de tous.

J’ai en mémoire ce dessin humoristique, publié dans un journal du soir.

On y voit un pingouin dire à son congénère : « moi, j’veux bien couper ma clim pour sauver le monde, mais si je suis le seul à le faire, avouez que ce serait injuste que je sois le premier à crever de chaud » !

On ne peut mieux dire, qu’en la matière, nos efforts doivent être partagés !

C’est ce que les associations font depuis des années dans leurs spécialités respectives.

Avec Corine DUGUER, mon adjointe à la vie associative, je profite donc de ce post pour remercier les dirigeants, bénévoles ou adhérents, de rendre particulièrement vivante les approches environnementales, économiques ou sociales du développement durable.

Je vous donne rendez-vous cet après midi pour ceux d’entre vous qui n’ont pas encore eu le temps de découvrir cette 24ème session du forum des associations. De mon côté, j’en profiterai pour essayer les véhicules électriques présentés à l’entrée du gymnase Joliot Curie. A tout à l’heure !

Philippe Pemezec

Mots-cle: , ,

A votre avis