Région: le grand gaspillage socialiste

6719482773_650c8d7b2f_z

 

En pleine crise, alors que de nombreux Franciliens peinent à joindre les deux bouts, l’UMP dénonce les dépenses inutiles pour les Franciliens et le clientélisme de l’exécutif socialiste.

Petit florilège des derniers cadeaux accordés par la Région :

  • Entre 2004 et 2013, l’investissement qui représentait 60% du budget régional est tombé à moins de 40%, au profit d’une dérive du fonctionnement.
  • La dette régionale s’envole à 4.3 milliards en 2012. En 2 ans, elle a augmenté de 23%.
  • L’inflation des personnels bat son plein à la Région. Hors transferts de compétences, on recense plus de 250 recrutements depuis 2010.
  • 2 millions d’euros de travaux pour l’Hôtel de région.
  • 20 millions pour l’achat d’un hôtel particulier destiné à héberger la Présidence et ses services dans le 7e arrondissement parisien.
  • 65 000 euros pour la lutte contre la toxicomanie à Jérusalem.
  • 74 000 euros pour les commémorations de la mort de l’ancien Président chilien Salvador Allende.
  • 440 000 pour un Festival du film d’Environnement.
  • 40 000 euros pour promouvoir l’olive palestinienne en Ile-de-France.
  • 300 000 euros pour la création de 3 postes de communication au profit de l’exécutif régional.
  • 384 000 euros pour recenser les équipements de restauration dans les lycées franciliens.
  • 10 000 euros pour promouvoir le Brésil en Ile-de-France.
  • 12 000 euros de subvention au bénéfice de l’Emilie-Romagne, l’une des régions les plus riches de l’Italie.
  • 15 000 euros à l’association Migreurop pour réaliser une cartographie des lieux d’enfermement des migrants vers l’Europe.
  • 30 000 euros pour un site internet sur le dispositif régional de résidence d’écrivain.
  • 400 000 euros pour un nouveau logo régional.

 

Chili Chéri

Depuis 1998, près de 7 millions d’euros de subventions ont été versés par la majorité de gauche au Chili au titre de la coopération décentralisée qui n’a aucune utilité dans la vie quotidienne des Franciliens. En 2012, la Région avait décaissé 221 000 euros au profit de l’espace culturel Violetta Parra à Santiago et 300 000 euros en 2010 pour une piste cyclable dans ce lointain pays andin…

A votre avis