L’assemblée vote « pour » la loi condamnant la négation du génocide arménien

Je suis particulièrement heureux en cette veille de Noël que les députés français aient voté une proposition de loi pénalisant la négation du génocide arménien de 1915. Comme vous le savez, ce dossier constituait un de mes combats lorsque je siégeais à l’Assemblée Nationale. J’avais d’ailleurs déposé une proposition de loi visant à réprimer la négation de ce génocide.

Malgré les doutes exprimés par certains, ce texte est désormais voté et passera prochainement devant la Haute Assemblée. Il devrait être définitivement adopté avant la fin de cette mandature.

La proposition de loi punit d’un an de prison et de 45.000 euros d’amende la négation d’un génocide déjà reconnu par la loi depuis 2001 en France. Le génocide arménien de 1915 a fait 1,5 million de morts. En savoir plus grâce à Wikipédia

Le ministre arménien des Affaires étrangères, Edouard Nalbandian, a exprimé « la gratitude » de son pays en ajoutant que la France « en adoptant cette loi a prouvé de nouveau qu’il n’y avait pas de prescription pour les crimes contre l’humanité et que les nier devait être puni ».

Publié dernièrement sur mon blog :
« Pour les historiens, il est clair que la politique de déportation, de destruction et d’assassinats mise en œuvre par le gouvernement Jeune Turc à l’encontre des populations arméniennes entre 1915 et 1916 constitue bel et bien un génocide. Si la France l’a officiellement reconnu par la loi du 29 janvier 2001, elle n’a aucune incidence juridique ni conséquence répressive, contrairement à d’autres négations de génocide. Le travail du législateur étant de combler certains vides juridiques, j’avais alors souhaité conférer plus de portée à la reconnaissance de ce drame par l’invocation du délit de négationnisme. J’ai donc voté une proposition de loi contre la négation du génocide arménien en 2006, qui malheureusement, si elle a été adoptée par l’Assemblée nationale, n’a jamais été présentée au Sénat. Il nous reste encore du travail à faire pour que ce drame arménien soit pleinement reconnu par tous. »
L’article complet

Mots-cle: , ,

A votre avis