Les égouts refluent à Clamart

10 mois après les élections municipales qui ont vu les socialistes battus dès le premier tour par Jean-Didier Berger et sa nouvelle majorité UMP-UDI, les égouts refluent à Clamart.

L’édition alto-séquanaise du quotidien Le Parisien de ce mardi nous apprend en effet que Philippe Kaltenbach aurait fait surveiller la permanence UMP par des policiers municipaux entre 2011 et 2012…

Une nouvelle affaire dont la justice va se saisir…

 

photo 2

A votre avis