Le second tour de l’élection présidentielle

Une majorité d’électeurs a fait le choix de François Hollande pour cette élection présidentielle (au Plessis-Robinson, Nicolas Sarkozy arrive en tête avec 51,82% des suffrages). Même s’il n’est pas le mien, je le respecte, puisque c’est le principe même de la démocratie.

Pour autant, je déplore que cette élection ait malheureusement davantage ressemblé à un référendum pour ou contre Nicolas Sarkozy plutôt qu’une bataille des projets et des valeurs. Et c’est là mon principal regret puisque vous connaissez les convictions qui m’animent. L’élection présidentielle de 2012 aura plus été l’affaire du choix ou du rejet d’un homme plutôt que de celui d’un idéal pour la France.

La situation de la France, qu’elle soit économique, sociale ou sociétale, reste celle d’un pays sous la menace de la crise. Cette élection nous l’a parfois fait oubliée.
Les défis qui attendent notre pays sont donc considérables et entraîneront nécessairement des conséquences dans nos villes, et donc dans nos vies quotidiennes.

La bataille des valeurs a-t-elle vraiment eu lieu ? Je ne le crois pas. Je pense qu’elle commence dès ce soir. Et je vous invite à répondre présents aux rendez-vous cruciaux qui nous attendent pour faire gagner celles en lesquelles nous croyons.

Philippe Pemezec.

Résultats au Plessis-Robinson

Inscrits 18 774
Exprimés 14 950
François Hollande : 7 203 soit 48,18%
Nicolas Sarkozy : 7 747 soit 51,82%

Mots-cle: ,

A votre avis