Le Conseil général roule électrique

Le Conseil général a déployé une flotte de voitures électriques dans une démarche volontariste d’amélioration du cadre de vie et d’exemplarité de la Collectivité. Ce programme s’inscrit dans le cadre du Plan Climat Territorial, voté en 2006 par l’Assemblée.

350 voitures électriques seront déployées d’ici à 2014 en remplacement de véhicules anciens. L’impact
environnemental est considérable avec 600 tonnes de CO2 évités par an, l’absence d’émission de polluants et un fonctionnement parfaitement silencieux.

Les parkings des sites départementaux sont équipés, au fur et à mesure des besoins, en réseaux et en prises électriques adaptés. Pour garantir une sécurité maximale, des mesures de précaution allant au-delà des obligations réglementaires sont prises : des détecteurs de fluorure d’hydrogène seront installés dans les sous-sols de l’Hôtel du Département dans les deux à trois mois. Une signalétique renforcée permettant, si nécessaire, au service d’incendie et de secours d’intervenir plus efficacement y est déjà en
place.

Au-delà de son impact environnemental, ce programme s’inscrit dans une démarche de rationalisation de la flotte départementale, tout en réduisant ses coûts de fonctionnement.

Le programme de déploiement des voitures électriques du Conseil général des Hauts-de-Seine en quelques chiffres :
– 52 voitures en 2011 ; 102 en 2012 ; 102 en 2013 ; 94 en 2014, soit 350
véhicules au total.
– Une émission de 600 tonnes de CO2 évitée chaque année (dès 2014)
– Zéro nuisance sonore
– 500 000 € d’économie par an sur les postes d’entretien de véhicule et de
consommation de carburant
– Coût d’une recharge : 1,5 € pour réaliser une moyenne de 120 km
– 30 sites administratifs équipés de plus de 400 prises d’ici à 2014

CP du 7 novembre 2011

Mots-cle: , ,

A votre avis