Hommage aux victimes du génocide arménien

france-armenie

J’ai participé hier à la cérémonie en hommage aux victimes du génocide Arménien de 1915 en compagnie de Corinne Duguer, Maire-adjoint à la vie associative et au jumelage. Nous étions entre 4000 et 5000 réunis place du Canada à Paris, au pied de la statue monumentale de Komitas où de nombreuses gerbes ont été déposées en souvenir des 1 500 000 Arméniens victimes de ce génocide barbare dont nous commémorions cette année le 98e anniversaire.

Cet hommage solennel a été l’occasion pour les responsables de la communauté arménienne de France, et notamment Ara Toranian, co-président du Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF), de rendre hommage à l’engagement du Président Sarkozy tout au long de son mandat, aux côtés du peuple arménien, en particulier pour la reconnaissance du génocide arménien.

Au même moment, le comité d’entente des anciens combattants et des associations patriotiques du Plessis-Robinson accompagné du Conseil des enfants et d’Alban Larregle, conseiller municipal délégué auprès des anciens combattants, ravivait la flamme au Soldat inconnu, sous l’Arc de Triomphe, en hommage aux anciens combattants et résistants Arméniens morts pour la France.

En marge de la cérémonie, je me suis également entretenu avec Vahakn Atabekian, ministre plénipotentiaire, représentant de l’Ambassade d’Arménie en France, qui nous fera l’honneur de sa présence, samedi soir à 18h au jardin du souvenir pour la cérémonie de commémoration des victimes du génocide arménien au Plessis-Robinson. Le Plessis-Robinson est liée d’amitié depuis 2005, année du 90ème anniversaire du génocide arménien, avec Arapkir, une communauté d’Erevan, capitale arménienne.

A votre avis