Des composteurs au pied des immeubles de la Cité-Jardins

L’engagement du Plessis-Robinson en faveur du développement durable ne date pas d’hier. Depuis plusieurs années, notre conception de l’urbanisme qui privilégie un cadre de vie agréable pour tous, notre travail en faveur de la mixité sociale, notre implication permanente pour offrir à chacun une ville fleurie, verte (près d’un tiers du territoire de notre ville) et respectueuse de l’environnement (véhicules électriques, recyclage, composteurs, etc.) tendent à faire du Plessis-Robinson un exemple en matière de ville durable.

Cet engagement, nous avons décidé de le renouveler à l’occasion des État généraux du développement durable intitulés « Imaginons le Plessis-Robinson » et lancés début septembre lors du Forum des associations. Un blog a d’ailleurs été créé par la ville à cette occasion où je vous invite à vous exprimer : http://www.lavilledurable.plessis-robinson.com/

Commencer cette période de consultation en interrogeant les associations n’est pas un hasard : leur implication au quotidien pour responsabiliser leurs adhérents est décisive. D’ailleurs, certaines de leurs initiatives sont à saluer tout particulièrement. Je pense à celle de l’Unli, de l’association Graines de Ville et du Conseil des enfants qui ont installé depuis une semaine une vingtaine de composteurs au pied des immeubles de la Cité-Jardins afin d’inciter les habitants à y déposer leurs déchets végétaux et ainsi produire du compost. Il sera ensuite redistribué aux habitants pour alimenter leurs jardinières et embellir notre ville.

Bravo à l’Unli, à l’association Graines de Ville et au Conseil des enfants !

A très bientôt,

Philippe Pemezec

A votre avis