Député, je voterai…

Si vous me faites confiance, je porterai haut et fort les valeurs de l’effort, du travail, de la responsabilité, de l’amour de la France. Je m’engage à défendre à l’Assemblée nationale :

Le renforcement des symboles de la République

Année après année, nos valeurs nationales et républicaines s’effritent sous les attaques de la pensée unique et d’un laxisme généralisé. Je me battrai pour :
– Que les autorités de police et de justice soient respectées,
– Que les atteintes à l’hymne national, au drapeau tricolore et aux symboles de la République soient justement et fermement sanctionnées.

L’allègement des charges pesant sur notre compétitivité

La dégradation de notre compétitivité des entreprises françaises est non seulement le fruit des 35 heures, mais aussi d’un excès et de règlementation qui pèsent sur le travail et pénalisent la production. Je me battrai pour :
– Supprimer les normes inutiles pour redonner la liberté d’entreprendre,
– Alléger les charges qui pèsent sur les PME, les commerçants et les artisans,
– L’amélioration du statut d’auto-entrepreneur.

La réforme de l’Education nationale

La gauche se trompe dans les solutions à apporter à la crise de notre système éducatif en ne parlant que des moyens et jamais de la qualité. Je me battrai pour :
– La réforme des rythmes et des programmes scolaires,
– La revalorisation du statut des enseignants, afin qu’ils soient, non pas plus nombreux, mais mieux formés, mieux payés et mieux considérés.

La sanction de la négation du génocide arménien

Malgré un long combat auquel j’ai largement participé, la loi sanctionnant la négation du génocide arménien a été rejetée par le Conseil constitutionnel en 2012. Je m’engage :
– A proposer à l’Assemblée nationale un nouveau texte permettant enfin de sanctionner la négation de tous les génocides,
– A refuser l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne, non seulement parce que qu’elle n’aura pas reconnu ce génocide, mais aussi parce que ce grand pays n’est pas en Europe.

La poursuite de la lutte contre la fraude fiscale et sociale

Notre système social est l’un des plus protecteurs du monde. Il ne doit pas être détourné par des fraudeurs et des tricheurs qui le mettent en péril. Je me battrai pour :
– Renforcer les contrôles pour éviter la fraude en mettant notamment en place une carte vitale biométrique,
– Développer la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale.

Mots-cle: , ,

A votre avis