Coupable… mais pas responsable !

Mis en cause pour avoir fait financer sur des fonds publics une campagne promotionnelle de l’action du Conseil régional en période électorale, le socialiste Jean-Paul Huchon aurait dû voir son compte de campagne rejeté et son élection invalidée par le Conseil d’Etat. Or, curieusement, il a été reconnu coupable, son compte a été rejeté, il est condamné à rembourser à l’Etat 1,6 millions d’euros, mais il n’est pas invalidé et continuera à trôner à la présidence de la région Ile-de-France. C’est pourtant un récidiviste puisqu’en 2008 : jugé pour prise illégale d’intérêts, il était condamné à 6 mois de prison avec sursis, 60 000 euros d’amende… et aucune inégibilité !

Il y a quatre ans, pour des faits « mille fois » moins graves, j’ai été condamné à quitter l’Assemblée nationale et à un an d’inéligibilité. Mais je n’étais qu’un simple député, pas le président de la principale région de France. Ce qui est le plus affligeant dans cette affaire, c’est que depuis le 17e siècle rien n’a changé ! Jean de la Fontaine disait déjà dans sa fable Les animaux malades de la peste : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. ». A méditer…

Mots-cle: , ,

A votre avis