Conseil Municipal du 25 juin

rapport (Copier)

Chers amis,

Le Conseil Municipal s’est réuni hier soir pour statuer sur certains points techniques.

L’objet principal était l’approbation du compte administratif 2014 de la Ville. Un exercice habituel puisqu’il a lieu chaque année à la même époque. Il s’agit simplement de prendre acte du document budgétaire qui présente les résultats effectués au cours de l’année précédente.

Au cours de ce conseil, nous avons également renouveler le dispositif d’aide à l’acquisition de vélos à assistance électrique et sollicité le concours financier du Conseil départemental pour la poursuite des actions de prévention que nous mettons en œuvre au Plessis-Robinson. Des sujets d’intérêt général dont l’approbation n’a pas amené de questions particulières.

Un point cependant a été étonnamment contesté par l’opposition. Il s’agissait de la vente par la Ville à la SEMPRO des anciens locaux de la Sécurité Sociale, situés rue Pierre d’Artagnan. L’opposition s’est en effet émue du fait que le prix de vente, à savoir 3,3 millions euros, était bien plus important que le prix initial auquel la Ville avait acheté les locaux à la Sécurité sociale, 1,5 millions d’euros. Quelle surprise qu’une plus-value au bénéfice de la Ville soit contestée ! Le gouvernement socialiste décide d’une réduction brutale des dotations que l’Etat verse aux communes, les obligeant à trouver de nouvelles sources de financement, et dans le même temps, leurs élus locaux s’opposent à ce que notre commune réalise des plus-values sur ses investissements ! Cherchez l’erreur…

Une incohérence de plus !

Heureusement, la majorité municipale a voté à l’unanimité ce point et permet ainsi d’entreprendre l’aménagement de ce terrain, tout amenant une source de revenus importante à la commune, et particulièrement appréciée en cette période difficile.

A très vite,

Philippe Pemezec

A votre avis