En séance publique au Conseil général

Après une réunion de travail en Mairie et ma permanence au marché du Plessis-Robinson, je serai aujourd’hui à l’Hôtel du Département à Nanterre pour une séance publique du Conseil général.


A l’ordre du jour, nous débattrons de la vacance du poste de 3e Vice-président du Conseil général suite à l’élection d’Hervé Marseille au Sénat ainsi que de la décision modificative n°1 pour l’exercice 2011 concernant les différents chapitres budgétaires et l’ajustement à la marge des prévisions de dépenses et des recettes inscrites au Budget 2011.

Dans le cadre de ma délégation au développement durable, je présenterai un rapport visant à verser plusieurs subventions pour des opérations d’enfouissement des réseaux aériens de distribution publique basse tension d’électricité. Plus précisément, ce sont des subventions que nous versons au SIGEIF, le plus important syndicat d’énergie en France, qui est un établissement public de coopération intercommunale regroupant 183 communes de la région parisienne. Ces opérations permettront de réaliser des économies d’énergie et d’améliorer le cadre de vie des altoséquanais concernés. Les travaux bénéficieront à :

– Chaville pour 70 673 euros
– Meudon pour 66 030 euros
– Rueil-Malmaison pour 43 442 euros
– Vaucresson pour 35 332 euros

Des économies d’énergie dans les collèges

Nous aurons aussi à voter une autorisation de programme de 16,3 M€ dans le cadre de la mise en place de l’expérimentation du contrat de performance énergétique dans six collèges : Édouard-Manet à Villeneuve-la-Garenne, André-Malraux à Asnières, Guy-Môquet à Gennevilliers, Jean-Jaurès à Levallois-Perret, Pierre-Brossolette à Châtenay-Malabry et Paul-Landowski à Boulogne-Billancourt. L’objectif est de viser a minima une réduction de 30 % des consommations énergétiques des bâtiments et de 45 % de leurs émissions de gaz à effet de serre.

Autre rapport examiné : le rapport annuel de Sequalum, le délégataire pour le projet de très haut débit, THD Seine, un réseau initié par le conseil général pour desservir l’intégralité du territoire des Hauts-de-Seine en fibre optique. Le calendrier a ainsi été confirmé : d’ici 2015 100 % des foyers, entreprises et institutions seront raccordés soit près de 830 00 prises installées. Le réseau passif sera mis à la disposition de tous les opérateurs de manière égalitaire. Le conseil général finance ce projet à hauteur de 59 millions d’euros ce qui permet l’équipement des zones « non denses ».

Bonne journée à tous !

Philippe Pemezec

Mots-cle: , , ,

A votre avis