Concours National des Villes: le Prix d’excellence de la démocratie participative pour Le Plessis-Robinson !

©gadl

©gadl

 

Je suis fier de vous apprendre que notre ville du Plessis-Robinson a remporté un nouveau prix national, celui d’excellence en matière de démocratie participative lors du Concours National des Villes. Ce concours, organisé par la Caisse des Dépôts et Consignations, sous le haut patronage du Président de l’Assemblée Nationale, en partenariat avec l’Ifop, le Syndicat de la presse quotidienne régionale, Havas worldwide Paris, La Cité de l’Architecture et du Patrimoine et la CCI France, récompense des initiatives de diverses natures parmi les projets présentés par de nombreuses villes de France.

Le Plessis-Robinson, a été récompensé pour la mise en œuvre des Etats Généraux de la Ville Durable. En effet, cette initiative, ayant pour but de construire avec les Robinsonnais un modèle de ville durable, dans le prolongement de la logique de l’action de la Municipalité depuis une vingtaine d’années, s’est construite sur un modèle participatif, impliquant les forces vives du Plessis-Robinson (associations, entreprises, commerces, robinsonnais motivés…)

Ce prix est très important pour moi, car la voix des Robinsonnais a toujours compté dans les décisions que j’ai prises pour notre ville. Au quotidien, je m’efforce d’être à l’écoute, de prendre en compte les différentes remarques des citoyens et de comprendre les aspirations de la population. C’est ma manière d’être, je n’ai jamais construit de projet contre les habitants, mais avec leur adhésion. Les Etats Généraux de la Ville Durable n’étaient peut-être finalement qu’une formalisation de cette volonté de dialogue, et ce autour d’un projet durable.

En nous récompensant lors de cette édition dédiée à « la recherche de la ville idéale », la Caisse des Dépôts et Consignations témoigne du fait que la ville du Plessis-Robinson a réussi à créer un modèle de démocratie participative en son sein.

Cette récompense qui met en valeur la qualité du dialogue que la Ville entretient avec les Robinsonnais, elle prend aussi forme au travers du Partenariat Public/Privé pour la rénovation de la voirie. En effet, lors de la réalisation de nombreux aménagements au sein de la commune en matière de voirie, j’ai toujours été attentif aux demandes des habitants, organisant rencontres publiques, concertation sur les aménagements, et même des votes sur l’organisation des rues refaites. Les autres domaines dans lesquels nous menons cette politique sont nombreux et concernent d’ailleurs tout type de projet impactant le cadre de vie des Robinsonnais.

Au cours de la concertation initiée lors des Etats Généraux de la Ville durable, de nombreuses demandes ont été entendues, et nous avons décidé de donner vie à certaines, en concertation continue avec les habitants, par des tables rondes, des comptes-rendus, des sondages, ou encore des réunions publiques. Ce beau projet, qui a su rassembler des générations différentes et des gens aux opinions diverses, et permis à tous de s’exprimer, ne s’arrête pas du fait de la publication d’un livre vert résultant de ce processus. Un comité de suivi pouvant être enrichi des avis de tous a été mis en place, pour continuer à construire Le Plessis-Robinson de demain dans la concertation et l’échange.

Ce prix d’excellence pour la démocratie participative, je souhaite enfin le partager avec les élus et les responsables administratifs de la ville du Plessis-Robinson qui grâce à leur implication, ont permis la réussite de ce beau projet des Etats généraux.

A très vite

Philippe Pemezec

A votre avis