Communiqué

Monsieur Kaltenbach a cru devoir publiquement s’exprimer ce jour à la suite de la diffusion sur Internet de plusieurs vidéos le montrant percevant des espèces d’une personne qui était alors son Maire-adjoint à la sécurité, devenue depuis lors, employée de la Mairie de Clamart.

Ces images sont accompagnées de propos relatifs à l’attribution de logements du Conseil Général des Hauts-de-Seine.

En tant que Vice-Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, je confirme qu’il m’apparaît essentiel que la Justice poursuive ses investigations sereinement afin que la vérité soit établie au plus vite.

Monsieur Kaltenbach essaye de se faire passer pour une victime en m’accusant de complot politique. Ces accusations mensongères n’ont qu’un but : faire diversion et il devra répondre de tous propos diffamatoires.

Cette affaire relève de la justice, pas de la politique : laissons l’enquête se poursuivre.

A votre avis