Echos de terrain

Je participais ce soir au dîner de « l’Union Pour Châtillon » aux côtés de Jean-Pierre Schosteck : l’occasion de retrouver nos amis châtillonnais dont j’ai pu une nouvelle fois constater tout l’enthousiasme et le dynamisme qui les caractérisent.

Au delà du moment convivial que nous avons passé ensemble, je retiendrai que beaucoup des participants m’ont fait part de leur agacement du traitement médiatique dont bénéficie le candidat socialiste à la présidentielle. Alors que pendant plusieurs mois, les éléphants socialistes ne l’ont pas épargné, allant jusqu’à dire qu’il n’avait « aucune épine dorsale, aucun fond, « qu’en 30 ans de vie politique, il n’avait jamais rien foutu », qu’il était populaire car « il ne faisait rien », le bal des hypocrites a commencé et François Hollande se serait métamorphosé en quelques jours en leader. On croit rêver quand on assiste à tant de mauvaise foi.

La responsabilité dont fait preuve le Président de la République dans la crise que nous traversons continue à me faire croire que les Français lui accorderont leur confiance en avril et en mai prochain.

Mots-cle: ,

A votre avis