C’est parti pour la géothermie

Les travaux de forage géothermique ont débuté au Plessis-Robinson. C’était l’objet de la venue de Christian Dupuy, le président de l’OPDH des Hauts-de-Seine, le 19 janvier, square Fleming, où une visite du chantier et une présentation des travaux étaient organisées.

L’article du Parisien

C’est la première fois qu’un tel procédé d’extraction sera utilisé et qu’autant de logements seront reliés à un ce réseau de chauffage. Ce petit évènement écologique a donc mobilisé l’intérêt de nombreux élus, représentants associatifs, journalistes, et Robinsonnais, particulièrement ceux qui devront vivre avec les travaux de forage sous leurs fenêtres pendant quelques mois mais qui restent bien conscients de la nécessité, pour notre planète, de ces petits efforts à endurer.

Quelques chiffres pour rappel :
Le Plessis-Robinson, 1ère ville du département (et parmi les premières de France)
à accueillir ce procédé de chauffage,
– 53,6 % d’émission de gaz à effet de serre en moins,
– 25 % de réduction de la facture des charges récupérables de chauffage pour les locataires robinsonnais de l’OPDH92, et ce depuis 2009 et moins 40% à partir de 2013 (à la fin totale
des travaux),
– La moitié des besoins énergétiques (50% du chauffage et de l’eau chaude) produite
par la géothermie,
– 2 bâtiments municipaux raccordés au système géothermique de l’OPDH92 : le groupe scolaire Louis-Hachette et le futur pôle culturel dont les travaux doivent commencer
au 1er semestre 2012.

Lire aussi : « La géothermie au Plessis-Robinson »

Mots-cle: , , , ,

A votre avis