Avec le grand Paris, quelle qualité de vie dans les Hauts-de-Seine ?

Le conseil général des Hauts-de-Seine a souhaité recueillir l’avis du C2D 92 sur les conséquences en matière de densification et de qualité de vie de la mise en œuvre du Grand Paris dans les Hauts-de-Seine.

Lors de la plénière d’ouverture le 30 novembre 2011 et de la commission du 18 janvier dernier, nous avons posé le cadre du débat et réfléchi aux conséquences sociales et économiques de la mise en œuvre du Grand Paris dans notre territoire.
Dans ce cadre, tout à l’heure, notre commission s’attachera plus précisément à examiner comment maintenir et améliorer la qualité de vie dans notre département, dans un contexte d’arrivée d’un nouveau réseau de transport, le Grand Paris Express, et dans une perspective de densification urbaine.
A mon sens, la densification peut être une réussite si elle est réfléchie et maîtrisée. Au Plessis-Robinson, nous avons reconstruit tout un quartier, celui de la Cité-Jardins, en le rendant plus dense que le précédent, mais en intégrant l’habitat dans un cadre de verdure (un tiers de notre territoire est composé d’espaces verts). C’est un véritable succès récompensé par le prix européen d’architecture et surtout par ses habitants qui s’y sentent merveilleusement bien.

La qualité de vie est une notion qui n’est pas aisée à cerner, mais sa prise en compte est essentielle dans la mise en œuvre de toute politique publique.

Je vous tiendrai informés des résultats de notre travail à l’issue de la prochaine séance publique du C2D.
A très vite.
Philippe

Mots-cle: , , ,

A votre avis