Retour sur la première réunion publique à Fontenay-aux-Roses

Chers amis,

Nous étions réunis hier soir à Fontenay-aux-Roses pour notre première réunion publique. J’ai eu beaucoup de plaisir à vous rencontrer en présence de ma suppléante, Christine Quillery ; du maire de la ville qui nous a accueillis Laurent Vastel ; et de Jean-Didier Berger, maire de Clamart.

Quelle satisfaction d’être ensemble à Fontenay-aux-Roses, et de s’y sentir en terre amie depuis la victoire de Laurent grâce au rassemblement !

Comme je l’ai expliqué, il est important que nous nous battions pour donner notre majorité au président Macron. Non pas sa majorité, mais la nôtre. Sa majorité, ce serait la porte ouverte à la fin de toute opposition raisonnable et démocratique. Je me refuse à laisser le monopole de l’opposition au FN et à l’extrême-gauche mélenchoniste. Nous avons besoin que la droite et le centre soient représentés à l’Assemblée.

Il est crucial pour la France que le nouveau président réussisse. Mais pas à n’importe quel prix.Il faut passer aux actes, et accompagner les choix judicieux. Tout en restant particulièrement vigilants sur certains sujets :

Oui à la déréglementation, non à l’ubérisation.

Oui à la hausse du pouvoir d’achat, non à celle de la CSG.

Oui à l’allègement du Code du Travail, non à l’exploitation des salariés

Oui au réarmement de l’Etat, non à l’angélisme et au communautarisme.

Notre responsabilité est collective, pour redresser la France sans brader ce qu’elle a de meilleur dans une mondialisation béate et naïve. Pour ça, j’ai besoin de vous ! De votre soutien, de votre mobilisation, et ce, dès aujourd’hui. Ne nous laissons pas confisquer l’élection par un candidat qui n’a aucune connaissance des réalités locales et n’hésitera pas à emboîter le pas d’énarques coupés du quotidien des gens de notre belle circonscription.

Sachant pouvoir compter sur votre totale mobilisation, je vous invite à me retrouver demain à 20 heures à la salle Palladio de la Maison des Arts, au Plessis-Robinson.

Ensemble pour la victoire !

Philippe Pemezec

 

JDG_0618 JDG_0589 JDG_0430 JDG_0536 JDG_0648 JDG_0368

A votre avis