Laurent Wauquiez, invité du club de la XIIème

photo (1)

« Crise économique, crise morale : comment redonner confiance aux Français ? ».

Le 18 juin dernier, j’ai eu le plaisir de recevoir Laurent Wauquiez pour une belle soirée militante sur ce thème passionnant. Nous avions la chance d’être entourés de Jean-Pierre Schosteck, maire de Châtillon, et d’Isabelle Debré, sénatrice. Les candidats aux prochaines élections municipales de notre circonscription, Jean-Didier Berger, Conseiller Municipal à Clamart, et Laurent Vastel, candidat à Fontenay-aux-Roses étaient également avec nous pour recevoir l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy. Les militants, sympathisants, ou tout simplement les curieux, ont pu échanger avec Laurent Wauquiez. Vous étiez nombreux, Robinsonnais, Clamartois et Fontenaisiens, à vous être réunis au Moulin Fidel. Si cette soirée a été aussi riche en échanges et en idées, c’est grâce à vous !

Avant de donner la parole à notre invité, j’ai tenu à rappeler le climat actuel qui règne en France depuis l’élection de Monsieur Hollande à la présidence de la République. Alors que la mondialisation met à mal les repères de notre société, la gauche, en brisant les repères traditionnels de la société française, comme par exemple le modèle du mariage républicain ou le système méritocratique, crée une crise de confiance morale dans notre pays. Depuis que Monsieur Hollande a été élu, l’économie ne cesse de se dégrader chaque jour davantage, ce qui vient accentuer les effets de cette crise morale, que nous, Français, traversons au quotidien.

Laurent Wauquiez s’est ensuite longuement exprimé. Le discours énergique de notre invité a touché juste, et mobilisé pour la reconquête. Devant plus de 200 personnes, il a rappelé à quel point la France a besoin d’un socle moral commun pour avancer. Avancer, mais surtout exister, dans un monde qui change, et qui change vite ! L’ancien ministre a défendu l’importance fondamentale des valeurs dans l’Education Nationale pour préparer la France de demain. Mais pas n’importe quelles valeurs… comment Monsieur Peillon peut-il vouloir instaurer une morale laïque dans nos écoles quand il prône la dépénalisation du cannabis ?

Dans la même logique, il nous a encouragé à être fiers de notre histoire, à propos de laquelle nous ne devons pas être honteux comme l’est Monsieur Hollande.  Notre passé fait partie de notre identité, et la fierté d’être Français semble aujourd’hui oubliée. En effet, avons-nous plus parlé de la cérémonie du 8 mai, ou des propos de Monsieur Hollande s’excusant des relations entre la France et l’esclavagisme ?

Laurent Wauquiez a également abordé un sujet qui lui est cher, et qui est primordial pour restaurer la confiance des citoyens dans la politique: l’exemplarité des élus. Les élus ne devraient pas avoir d’avantages particuliers alors que tous les Français subissent la crise au quotidien. Il n’y a donc aucune raison de continuer à leur verser un salaire lorsqu’ils ne sont plus en fonction, quand ce n’est pas le cas pour tous les Français. Je pense que la morale ne doit être le souci de tous, mais surtout celui des élus. Nous ne pouvons pas en appeler à la responsabilité des citoyens, tout en étant irresponsables dans la gestion du pays ! C’est pour cette raison que l’exemplarité est une obligation pour nous, élus, pour retrouver la confiance des français.

J’espère vous revoir très vite lors de la prochaine rencontre du club de la XIIème.

Amitiés militantes

Philippe Pemezec

A votre avis