Hommage à Charles Pasqua

DSC_7284

 

Chers amis,

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris hier soir le décès de celui qui était pour moi un vrai père spirituel.

Son engagement au service des autres, au service du département des Hauts-de-Seine dont il a été le Président pendant 16 ans, a en particulier contribué à faire du Plessis-Robinson la ville qu’elle est devenue.

Il était encore des nôtres lors d’une réunion publique en mars dernier pour soutenir Nathalie Léandri et Georges Siffredi, candidats aux élections départementales.

Son engagement au service de la France était celui d’un homme d’État comme on n’en fait malheureusement plus, habité par la passion de son pays.

À Jeanne, son épouse, à ses petits-enfants, à toute la famille et à ses proches, j’adresse mes condoléances les plus émues.

Aujourd’hui, je pleure à la fois un proche et un grand Homme.

Philippe Pemezec

Charles Pasqua

  • Né le 18 avril 1927 à Grasse dans les Alpes Maritimes, petit-fils de berger Corse, fils d’un policier et d’une mère au foyer.
  • Entre en Résistance à l’âge de 15 ans et défend les valeurs de la France Libre.
  • Licencié de droit, il épouse Jeanne Simard et est embauché par Paul Ricard en 1952. Il y finira directeur de l’exportation avant de créer en 1967 sa société, Euralim (Europe Alimentation) installée à Levallois-Perret.
  • En 1968, élu député UDR à Clichy-Levallois.
  • Organisateur en chef de la présidentielle 1981 pour Jacques Chirac.
  • Ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac de 1986 à 1988 puis d’Edouard Balladur de 1993 à 1995. Il laissera place Beauvau un souvenir fort, de fermeté et d’autorité.
  • Président du Conseil Général de 1973 à 1976 puis de 1988 à 2004. L’empreinte de son œuvre, notamment via le Pacte 92, est présente partout dans ce  département.
  • En 1989, il soutient plusieurs jeunes candidats du RPR qui font basculer des mairies socialistes et communistes dans les Hauts-de-Seine. J’en ferai partie.
  • En 1991, il crée son propre mouvement, Demain la France, et en 1992, défend le « NON » au référendum sur le traité de Maastricht en compagnie de Philippe Séguin et Philippe de Villiers.
  • En 1999, il fera liste commune avec Philippe de Villiers lors des élections européennes et arrive devant la liste RPR. Ils fondent ensemble le Rassemblement pour la France (RPF) auquel j’adhérerai.
  • Elu sénateur des Hauts-de-Seine en 2004 à la tête d’une liste divers droite, il quitte définitivement la politique à l’issue de son mandant en 2011.
  • Charles Pasqua s’est éteint le 29 juin 2015, victime d’une crise cardiaque.
A votre avis