Communiqué de presse de Philippe PEMEZEC suite à la polémique lancée par Anne HIDALGO

rapport (Copier)

S’agissant de la polémique lancée par Madame Hidalgo, Philippe Pemezec souhaite apporter la réponse suivante, en complément du courrier qu’il a déjà adressé au maire de Paris.

« Je n’ai jamais tenu de propos sexistes contre Madame Hidalgo. Cette polémique est montée de toutes pièces pour des raisons bassement politiciennes. Elle n’existerait pas si Monsieur Germain n’était pas le conjoint de Madame Hidalgo et par ailleurs, le député socialiste en difficulté de la douzième circonscription des Hauts-de-Seine auquel je serai confronté lors des prochaines élections législatives.

Je me réserve le droit de déposer plainte en diffamation contre Madame Hidalgo ou toutes personnes qui répandront ces propos mensongers. »

Philippe Pemezec a également déjà répondu par courrier à Anne Hidalgo:

Courrier de M. Philippe PEMEZEC

Publie dans A mon avis... Derniers articles par Philippe Pemezec. Aucun commentaire

Réunion Les Républicains à Fontenay-aux-Roses

_DSC1934

Chers amis,

J’étais mardi dernier à Fontenay-aux-Roses aux cotés de Laurent Vastel et de Philippe Ribatto pour la première réunion publique des Républicains dans la ville depuis près de 4 ans.

Malgré cette période de silence de notre famille politique, nos idées n’ont pas reculé et c’est avec joie que j’ai retrouvé des militants  soudés, dynamiques, et plus que jamais mobilisés sur la route de l’alternance!

Je vous invite à trouver ci-dessous quelques photos de cette belle soirée.

Merci à tous pour votre engagement et votre soutien!

A très vite,

Philippe Pemezec

Réunion Les Républicains Fontenay-aux-Roses

Cérémonie du 8 mai 1945 à Clamart

DSC_0208

 

Chers amis,

J’ai eu le plaisir dimanche dernier d’être aux cotés de Jean-Didier Berger, le Maire de Clamart, à l’occasion de la commémoration du 8 mai 1945.

Un moment solennel et chaleureux dont je vous invite à trouver ci-dessous quelques photos.

Cérémonie du 8 mai à Clamart

A très vite,

Philippe Pemezec

Valérie Pécresse: le bilan des 100 premiers jours

998485_10154435508604097_4741807030793751613_n

 

Chers amis,

Voilà 100 jours que Valérie Pécresse a été élue à la présidence de la région Île-de-France après 12 années d’une gestion calamiteuse de la gauche.

A cette occasion, elle a souhaité faire le bilan de ces près de 4 mois à la tête de la première région de France.

Je vous invite donc à trouver ci-après le lien pour télécharger le tract réalisé à cette occasion. Diffusez-le largement!

Valérie Pécresse, le bilan des 100 premiers jours

Vous pouvez également suivre la réalisation des promesses de Valérie Pécresse et de sa majorité sur le site valeriepromessestenues.fr. 

Enfin pour les plus curieux, vous pouvez prendre connaissance du rapport d’audit financier et juridique de la Région Île-de-France réalisé par le Cabinet Ernst and Young.

A très vite,

Philippe Pemezec

Une galette conviviale

DSC_4267

 

Chers amis,

Pour bien débuter cette nouvelle année, nous organisions vendredi dernier la traditionnelle galette Idées Force.

A quelques jours des élections internes, nous avions le plaisir d’accueillir exceptionnellement Philippe Juvin, Maire de La Garennes-Colombes et candidat à la Présidence de la Fédération Les Républicains des Hauts-de-Seine, ainsi que Jean-Didier Berger, Maire de Clamart, et Laurent Vastel, Maire de Fontenay-aux-Roses.

Un moment de franche convivialité, dont témoignent bien les photos de la soirée, mais aussi de détermination à l’approche de cette année charnière de préparation des prochains échéances.

Je vous invite à découvrir ci-dessous les photos de cette belle soirée, ou en cliquant sur ce lien.

A très vite,

Philippe Pemezec

Galette Idées Force 2016

En 2016, Le Plessis-Robinson toujours plus attractif !

FullSizeRender

Chers amis,

Comme d’habitude, le début d’année est marqué par la publication des derniers chiffres de l’INSEE. Et une fois n’est pas coutume, notre commune se signale comme la plus dynamique du département !  Avec une augmentation de 15.5% depuis 5 ans, la population Robinsonnaise atteint au 1er janvier 2016 285000 habitants.

L’occasion pour le journal Le Parisien de faire une pleine page sur Le Plessis-Robinson. Le quotidien est ainsi allé à la rencontre des Robinsonnais pour les interroger sur ce qui fait la particularité de notre ville dans un article que vous retrouverez en cliquant sur ce lien.

Je profite également de ce message pour vous souhaiter à toutes et à tous, une très belle année 2016.

A très vite,

Philippe Pemezec

Un grand pas en avant

©gadl

©gadl

 

Chers amis,

Pour la dernière fois de l’année, le Conseil Municipal s’est réuni jeudi dernier, avec un ordre du jour particulièrement chargé.

Beaucoup de points, souvent très importants.

Il a surtout été question ce jeudi soir de la vision que nous portons pour l’avenir de notre commune puisque nous avons approuvé la révision du Plan Local d’Urbanisme, le principal levier d’action de la politique municipale d’urbanisme en France.

Imaginez que le Conseil Municipal avait prescrit la révision du PLU en… 2011 ! 4 ans pour faire évoluer les documents d’urbanisme d’une commune, c’est une véritable hérésie et c’est symptomatique du mal technocratique qui ronge notre pays. Les normes, les contraintes, les règlements et les directives, les codes de ceci et de cela… Notre pays étouffe sous le poids de son administration, même lorsqu’il s’agit de donner un nouveau souffle à l’aménagement d’une commune.

En 4 ans,  il nous a fallu intégrer toutes les évolutions réglementaires et législatives entrées en vigueur depuis. Le projet a également fait l’objet d’une enquête publique du 21 septembre au 23 octobre dernier à laquelle vous avez pu participer. Nous avons recueilli les remarques des personnes associées, de la population et celle du commissaire-enquêteur, puis avons apporté les modifications constructives proposées, tout en gardant l’esprit initial du projet.

C’est finalement une version amandée et ayant reçu l’avis favorable sans réserve du commissaire enquêteur et d’une grande partie des Robinsonnais qui se sont exprimés que nous avons voté jeudi soir. Un petit point perdu dans l’ordre du jour du Conseil Municipal pour beaucoup, mais un grand pas pour l’avenir de notre commune !

Nous allons désormais pouvoir engager les opérations que les Robinsonnais attendent depuis trop longtemps et donner à notre commune un visage toujours plus accueillant.

A très vite,

Philippe Pemezec

L’urbanisme selon le Prince Charles

7597030944_8704f0d8c5_z

Chers amis,

Vous l’ignoriez peut-être, mais le Prince Charles est intéressé par les problématiques d’urbanisme, ce qui le pousse à mettre en avant une conception à la fois classique et prospective des différentes questions urbaines.

Il m’a semblé intéressant de vous présenter ici ses principales idées visant entre autres à la création de villes à l’échelle humaine. Le site urbanews.fr synthétise sa pensée à travers quelques grands principes, qui me paraissent très pertinents, et peuvent nourrir notre réflexion sur ce qu’est un bonheur de ville.

Ainsi, l’urbanisme selon le prince Charles doit respecter le paysage et intégrer la nature, parler un langage propre et cohérent, éviter les contrastes trop importants entre les bâtiments, tout en évitant l’homogénéité d’un tout-béton qui selon moi conduit à des villes sans identités. De plus, il défend également la recherche de la densité, ce qui ne passe pas forcément par la construction de grands ensembles. Les rues et espaces publics doivent favoriser le cheminement piétonnier, et l’utilisation du mobilier urbain permettre de réguler les flux automobiles.

Si la pensée de l’héritier de la monarchie anglaise est plus complexe que ces quelques éléments, ces derniers m’ont donné l’envie de vous livrer, à l’heure de la révision de notre PLU, principal levier d’action de la politique municipale d’urbanisme en France, quelques réflexions personnelles.

En effet, il me semble que notre ville, dans sa quête d’un développement harmonieux, doit poursuivre sa densification raisonnée et maîtrisée. Je n’ai jamais voulu que le Plessis-Robinson subisse sur son sol l’édification de bâtiments et de quartiers sans âme que l’on retrouve dans de trop nombreuses communes aujourd’hui. Les quartiers robinsonnais actuels et futurs, s’ils ont leurs différences, témoignent à mon sens d’une cohérence à la fois architecturale et fonctionnelle, notamment basée sur une attention accrue portée aux espaces publics. S’il existe bien sûr différentes manières de penser le bonheur de ville, je reste convaincu aujourd’hui que l’architecture douce ne reniant pas certains éléments traditionnels est le meilleur moyen de bâtir une ville plus agréable.

A très vite,

Philippe Pemezec

Ma candidature au poste de délégué des Républicains pour la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine

france

Chers amis,

J’ai adressé ce matin à Roger Karoutchi, secrétaire départemental de notre mouvement, ma candidature au poste de délégué des Républicains pour la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine.

Après l’épisode des régionales et alors que notre pays traverse des temps troublés où les Français sont plus que jamais désabusés par des responsables politiques qui ne se montrent pas toujours à la hauteur des enjeux, je souhaite m’investir de toutes mes forces pour contribuer, au sein de notre famille politique, à mettre fin au déclin accéléré de notre patrie, la France, et clore la consternante parenthèse du socialisme.

Je vous invite à prendre connaissance de mon courrier ci-dessous.

A très vite,

Philippe Pemezec

Monsieur le Secrétaire départemental,

La page des élections régionales est désormais tournée et des combats décisifs pour l’avenir de notre pays s’annoncent.

Le renouvellement des instances locales des Républicains qui se déroulera les 30 et 31 janvier 2016 est la première étape d’une longue route que nous allons suivre, avec nos militants, jusqu’aux élections présidentielles et législatives de 2017. Dans ces temps troublés par le terrorisme et ayant conscience que les Français sont désabusés par des responsables politiques qui ne se montrent pas toujours à la hauteur des enjeux, je souhaite m’investir de toutes mes forces pour contribuer, au sein de notre famille politique, à mettre fin au déclin accéléré de notre patrie, la France, et clore la consternante parenthèse du socialisme. C’est là que commence le retour de notre pays sur le chemin du bon sens et de la victoire.

J’ai donc l’honneur et le plaisir de vous adresser ma candidature au poste de délégué des Républicains pour la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine, composée des villes de Châtillon, Clamart, Fontenay-aux-Roses et Le Plessis-Robinson, dans le cadre de nos élections internes.

En tant que délégué de circonscription, je poursuivrai la mission qui m’a toujours tenu à cœur, avec une ardeur démultipliée compte tenu des graves circonstances auxquelles nous devons faire face : celle de mobiliser nos compagnons, de les conduire à s’engager, à ne pas rester les bras croisés face à cette gauche sectaire et irresponsable, et une partie de la droite qui n’est pas sûre de ses valeurs cardinales.

En premier lieu, je me battrai aux côtés de Jean-Didier Berger, Maire de Clamart, de Jean-Pierre Schosteck, Maire de Châtillon, Laurent Vastel, Maire de Fontenay-aux-Roses, avec toute la détermination et l’énergie dont vous me savez dotées, pour reprendre notre circonscription à la gauche en 2017, si bien sûr, d’ici là, le mode de scrutin n’a pas fait l’objet d’un tripatouillage…Dans tous les cas, nous serons en ordre de marche et unis, je n’ai donc aucun doute sur notre victoire qui contribuera à celle de nos idées pour la France.

Je vous prie de croire, Monsieur le Secrétaire départemental, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Philippe PEMEZEC

Un grand merci à tous!

2000683012

Chers amis,

Au lendemain des élections régionales qui ont vu notre région basculer à droite, emportée par l’énergie de Valérie Pécresse, je tenais à remercier chacun d’entre vous pour votre mobilisation lors de cette campagne. Pour la troisième fois cette année, après les élections départementales et les élections européennes du printemps, votre engagement au Plessis-Robinson a été exemplaire et a une nouvelle fois conduit à d’excellent résultats au niveau local: une participation à plus de 60%, et une victoire de notre famille politique qui totalise sur notre commune plus de 55% des suffrages. La liste de Valérie Pécresse arrive même en tête dans la quasi-totalité des bureau de vote de la commune!

Un très grand merci à tous!

Pour les Hauts-de-Seine, ce sont donc 21 candidats qui sont élus sur l’Union de la Droite et du Centre:

Thierry SOLERE
Chantal JOUANNO
Denis GABRIEL
Marie-Dominique AESCHLIMANN
Geoffroy DIDIER
Sophie DESCHIENS
Philippe LOREC
Carine MARTINI-PEMEZEC
Bernard GAUDUCHEAU
Charlotte BAELDE
Arnaud LE CLERE
Caroline COBLENTZ
Philippe LAURENT
Caroline CARMANTRAND
Pierre DENIZIOT
Béatrice DE LAVALETTE
Jean SPIRI
Anne-Louise MESADIEU
Pascal GIAFFERI
Christine QUILLERY
Brice NKONDA

Je tiens également à partager avec vous le message que Valérie Pécresse a souhaité adresser aux franciliens au lendemain de son élection:

Chères Franciliennes, Chers Franciliens,

Vous avez choisi de confier la gestion de notre région à la liste que j’ai conduite. Au nom de toute mon équipe, je vous en remercie chaleureusement.

Votre confiance nous oblige.

Depuis le début de cette campagne, j’ai choisi d’être la candidate d’un large rassemblement, allant au-delà des clivages politiques traditionnels. 

Ce choix de l’ouverture, de l’écoute et du dialogue, j’entends le poursuivre à la présidence de la région : je serai la présidente de tous les Franciliens.

Et je tiendrai tous les engagements que j’ai pris auprès de vous.

Je nous donne 100 jours pour lancer les principales réformes de mon plan d’action. Chômage, éducation, sécurité, transports, logement, pollution, les défis qui se présentent à nous sont immenses et urgents. Il n’y a plus de temps à perdre pour faire de l’Ile-de-France une région conquérante, exemplaire et réconciliée.

J’aurai plaisir à vous retrouver dans les prochains jours pour vous faire connaître mes premières décisions.

Je vous renouvelle tous mes remerciements pour la confiance que vous nous avez accordée.

Valérie PECRESSE

Grand rassemblement autour de Valérie PECRESSE

4c5bde74a8f110656874902f07378009

Ma réponse à François Baroin

4260460351_be16ebb713_z

 

Chers amis,

J’ai adressé cette semaine un courrier à François Baroin, Président de l’Association des Maires de France, suite à la publication par l’association de son vademecum sur la laïcité, document qui invite les élus à ne pas installer de crèches de Noël dans leurs Mairies.

Je tenais à vous en faire part ci-dessous.

A très vite,

Philippe Pemezec

Monsieur le Président,

J’ai pris connaissance avec attention et, il est vrai, un certain étonnement, du Vademecum sur la laïcité publié le 18 novembre dernier par l’Association des Maires de France que vous présidez actuellement.

De ce document technique duquel suinte un laïcisme exacerbé et qui, au regard des récents évènements, manque clairement sa cible, j’ai noté en page 16 une préconisation de l’AMF relative à la neutralité des bâtiments publics : « La présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies n’est pas, du point de vue de l’AMF, compatible avec la laïcité. »

Permettez-moi tout d’abord de m’interroger sur le bienfondé d’une analyse aussi tranchée de la part d’une association censée représenter tous les Maires de France. Sur un sujet si polémique, une plus grande réserve aurait certainement été plus judicieuse.

Car, vous vous en doutiez bien évidemment, de très nombreux élus – pour ne pas dire une majorité – sont tout à fait opposés à cette prise de position de l’Association à laquelle ils appartiennent. J’en fait naturellement partie.

Bien entendu, je pourrais vous parler de traditions populaires détachées au fil des siècles de toute connotation religieuse. Je pourrais entrer dans un vain débat juridique. Je pourrais me cacher derrière une jurisprudence encore fluctuante ou je ne sais quel autre argument technocratique.

Mais tout cela serait vous mentir.

Ce n’est pas simplement de folklore local ou d’argumentation juridique dont il est question ici. Les crèches de Noël sont bien plus que cela, elles sont le témoignage des racines chrétiennes de la France.

Quelques jours avant la publication de ce document, la France était endeuillée par la plus meurtrière attaque terroriste qu’elle ait connue depuis la guerre d’Algérie. 130 personnes étaient assassinées par les barbares de l’Etat Islamique qui rassemblaient dans une même haine notre culture, notre liberté, notre art de vivre, notre démocratie… Mais aussi, si nous prenons le temps de lire leur macabre revendication, la foi chrétienne qui est indissociable de l’histoire et de l’identité de notre pays : Paris, « capitale qui porte la bannière de la croix en Europe », au cœur d’un pays de « croisés ».

Alors, pensez-vous, Monsieur le Président, qu’en une telle période de doute, alors que l’islamisme gangrène nos banlieues, alors que les jeunes sont plus que jamais en manque de repères, alors que la dernière expression populaire de la fierté nationale date de juillet 1998, alors que notre pays ressemble de plus en plus à un navire errant sans cap ni capitaine, pensez-vous qu’il soit responsable de la part de l’association représentant les 36 000 communes de France d’appeler à faire disparaître les crèches de Noël de tous les bâtiments publics ?

Ces crèches qui fleuriront dans quelques jours dans des millions de foyers français, dans les églises de nos villes et villages et dans bien des espaces publics, ces crèches qui représentent une famille entourant un nouveau-né constituent-elle vraiment un danger pour le « vivre-ensemble » cher à la bienséance actuelle ?

Je crois pour ma part que ces crèches sont le dernier rempart que les français ne laisseront pas franchir à ceux qui veulent nous acculturer.  Elles sont la bataille que les français ne nous laisseront pas perdre. Viens désormais le temps de la réappropriation de notre histoire, de nos valeurs, de notre culture, de notre identité, y compris dans ses racines chrétiennes.

Assumons enfin notre identité ! La France est un pays aux racines chrétiennes et gréco-latines. Son histoire, c’est Clovis, Saint Louis, Sainte Jeanne d’Arc, Louis XIV, la révolution française, Napoléon, le Général de Gaulle.  Notre culture, c’est celle des abbayes du Moyen-Âge, celle de la renaissance, celle des Lumières, celle de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

C’est sur cela que la France est fondée, et c’est cette France à laquelle doivent adhérer tous ceux qui prétendent défendre les valeurs communes de notre pays.

C’est en étant clair avec notre identité et ces valeurs chrétiennes que nous pourrons offrir un cadre tout aussi clair dans lequel nos compatriotes musulmans pourront vivre librement et paisiblement leur foi.

Une France à l’identité affirmée, forte et accueillante à la fois.

Loin de cette idéologie laïciste que semble développer le triste document de l’AMF, les Français, croyants ou non, veulent plus que jamais redécouvrir cette culture et ces racines qui les rassemblent, fondent leur unité, continuent de construire la France.

J’en appelle donc à votre jugement, Monsieur le Président, pour vous désolidariser de ce document et y faire retirer le sceau de l’AMF, qui déshonore notre association.

Espérant votre compréhension et restant à votre écoute, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Philippe PEMEZEC

Grand meeting régional d’avant-premier tour

12310623_10154391799224097_2261156353027288324_n

Publie dans A mon avis... par Philippe Pemezec. Aucun commentaire

Meeting avec Valérie Pécresse mardi 24 novembre à 20h30 à Châtenay-Malabry

Mise en page 1

Publie dans A mon avis... Derniers articles Elections UMP par Philippe Pemezec. Aucun commentaire

Chronique d’Eric Zemmour sur RTL: « Hollande: nous serons impitoyable ! »